Rechercher

Qui m'a mise là ?

Mis à jour : 30 mai 2018

Oh mais qui m’a mise là

Qui m’a fait venir ici sans me sanctifier

Sans sainteté sans un regard sur moi

Mise là pour rien parce que j’y étais déjà

Prise pour argent comptant prise pour quoi

Sans me dire ni me dévorer des yeux

Pour me dévorer en douce comme un bien mal acquis

Dont on jouit en secret en vitesse dans la cave

Et dont on dissimule le reste inexorable

Aux yeux curieux des passants de dehors

Qui, qui m’a mise là

Au monde pour que je n’y sois pas

Moi-même mais quelqu’un d’autre qui n’existe pas

Et dont je dois chaque jour décliner le nom faussé

Chaque jour de ma vie et même sur ma tombe

Je le déclinerai encore comme un nom qu’on ne saura jamais par cœur

Et qu’on ne dira jamais sans crainte de se tromper, de se trahir

Et cette autre lignée secrète dont je viens et que je trompe chaque fois que je décline

Les lettres bien rangées de mon nom de faussaire

Fossoyeur avant l’heure de mon nom véritable

Qui m’a mise là oh ma mère quel père

Qui ne me reconnaît pas que je ne connais pas

C’est un silence intime où je trébuche chaque fois

Je suis voilée d’un voile qu’on ne soulève pas

D’un voile qui voile plus sûrement qu’aucun voile visible

D’un voile transparent, d’un voile qu’on ne voit pas.

Qui m’a mise là ? Serait-ce moi-même ? Non, cela ne se peut pas.

Qui m'a mise là ?​​​​​​​​​​​​​​​​​​​


  • w-facebook
  • w-youtube

2018 par Sarah HIrschmuller