Rechercher

Soleils

Mis à jour : 6 juin 2018

Le soleil dans ton dos

Tu t'avances vers la nuit

Tu avances elle te fuit

C'est étrange

Tu cours plus vite

D'ordinaire c'est elle qui vient à toi

Ca chauffe dans ton dos

Une chaleur sentimentale.

C'est tendre. Ce n'est pas cuisant.

Devant toi la pénombre violette

Qui pour une fois te fuit.

Tu rêves d'un goût de nuit noire où te perdre, où être dévorée

Mais non. La lueur est instable, violette.

Elle ne veut pas se prononcer.

Elle s'éloigne, elle te fuit. 

La caresse du soleil toute sa paume tiède sur ton dos, à te dire : ne t'obstine pas.

Tu feins de l'ignorer, tu t'obstines, c'est ainsi.

Tu veux ton heure, ton plongeon, ton immersion et ta perte.

La lueur au loin n'est plus qu'un filet d'encre pâle, elle tourne, maintenant blanche, verte.

C'est l'aube là-bas, le point du jour.

Tu ne l'avais pas reconnu.

Comment aurais-tu pu le reconnaître, le jour

Avec cette grand main de soleil crépusculaire

Qui te cherche, là, dans le dos

Est-ce le jour partout ?

Soleil devant, soleil derrière

Ne cours plus. Ne cherche pas.

Tu es arrivée. Tu es là.


  • w-facebook
  • w-youtube

2018 par Sarah HIrschmuller